Aux armes, Natacha !

Présidente du Comité Orwell, Natacha Polony est une journaliste engagée et pour le moins courageuse. Engagée dans les débats tardifs, chez un Ruquier, sur France 2. Engagée aussi, plus largement, dans la défense de son métier : le journalisme, le vrai ! Tiraillée entre sa popularité et ses idéaux, elle partage ses doutes sur sa profession et son évolution.

Alors que le business de l’information est en pleine Ubérisation, le numérique, selon Natacha, dicte sa loi. Plus le temps de prendre le temps de réfléchir à ce qu’on fait, puisqu’en face, les consommateurs d’information sont pieds et poings liés à leur smartphone ou leur tablette ! Natacha ne voit pas de modèle économique viable pour une information 2.0 à la fois rentable et de qualité.

Dès lors, il faut aller le plus vite possible pour débiter des dépêches, des « alertes au format smartphone ». Plus de temps pour de véritables reportages, des enquêtes riches en informations recoupées. Plus le temps de juger.

Comment s’en sortir ? Entre la pression technologique et la pression financière des groupes de presse, qui sont avant tout des entreprises capitalistes comme les autres, le combat est difficile, dans ce secteur, pour les passionnés du travail bien fait.

L’information pour les masses ou « mainstream » provient de groupes aux multiples intérêts économiques. Dès lors, pour ne pas fâcher leurs autres intérêts et pour ne pas se mettre à dos leurs annonceurs (eux-mêmes étant souvent de grandes entreprises pouvant avoir deux ou trois choses à cacher…) il convient de rester bien droit dans ses bottes, politiquement correct ! Sinon, c’est la porte.

Natacha-Polony

Mais Natacha, l’ancienne prof, qui après Marianne oeuvre au Figaro et sur Europe 1, est un vrai électron libre. Exit pour elle le CDI. Dans un entretien de groupe indépendant Thinkerview, sur YouTube, elle dénonce la société du spectacle et du paraître. Et la consommation de masse qui abruti les individus et développe une extraordinaire paresse. Des êtres réagissant impulsivement, immédiatement. Animalement, sous l’influence de la publicité, dans la manipulation pure.

Et de nous resservir la fameuse déclaration de Patrick Le Lay, jadis aux commandes de TF1. L’ex-PDG de la chaîne du groupe Bouygues définissait son métier comme étant de vendre à Coca-Cola du « temps de cerveau disponible ». Loin de ce modèle terrifiant, Natacha cite Pierre Bonte qui allait, dans les années 1960, à la rencontre des gens en pleine France profonde. Un voyage dans une véritable culture populaire. Mais le triptyque télévision-publicité-grande distribution a petit à petit aliéné la société ! Les médias sont devenus un cirque qui anesthésie les spectateurs, devenus téléspectateurs passifs.

Au pays du « catalogage », Natacha peut déranger par son positionnement qui ne rentre dans aucune case. L’épouse de Périco Legasse, le célèbre critique gastronomique, est en tout cas d’une grande curiosité. Nous sommes bien loin des gentilles journalistes consensuelles, façon Claire Chazal. Après quelques tentatives dans la vie politique, nul ne sait où Natacha va refaire irruption. Une chose est sûre, elle est armée, intellectuellement du moins. Et elle compte bien entraîner une partie des français dans son sillage !

Laurent

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Aux armes, Natacha !

  1. J’ai pu admirer la culture et la pugnacité de cette journaliste, plutôt de droite mais est-ce une tare ? tant à « on n’est pas couché » que dans sa revue de presse sur Europe 1 le matin ; je crois qu’elle anime un magazine sur une chaîne télé mais je n’ai pas eu l’occasion de la regarder ….. Je partage beaucoup de son avis quant à être de plus en plus gavés d’informations plus ou moins vérifiées, toujours dans l’urgence de passer d’un sujet à un autre, sans rien approfondir et c’est fatigant et lassant ……….. Quant à la presse hebdomadaire c’est la même chose bien souvent ; on est alléché par un titre et lorsqu’on lit l’article il manque bien souvent de fond ……….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s