L’Autistan recrute !

Josef Schovanec, autiste français d’origine tchèque, a dernièrement fait un aveu. Un aveu rarissime chez un Asperger (ou « autiste de haut niveau »). Voilà : il vit encore chez ses parents ! Alors certes, à l’âge « canonique » (ce sont ses mots) de 36 ans, vivre encore chez papa-maman n’est pas l’apanage des autistes à tendance adulescente ! Pour tout un chacun, certes, il y a bien un malaise économique – lié au coût du logement, aux conditions drastiques des contrats de location envers les locataires en devenir et bien sûr aux difficultés de la jeunesse actuelle à trouver une situation professionnelle stable.

Il faut l’admettre, il y a bien, qu’on soit autiste ou non (non-autiste se dirait « neurotypique », c’est joli, non ?) une tendance à la « tanguysation » de la société. Cette plus ou moins fâcheuse tendance à ne plus vraiment vouloir s’extirper du cocon familial. Alors a fortiori, chez les autistes, ces handicapés de la relation sociale, rien d’étonnant à ce qu’on retrouve des bataillons de Tanguys. La protection du nid douillet reste essentielle, structurante pour ces personnes-là. Oui mais, plus sérieusement cette fois, Josef Schovanec, ce grand voyageur paradoxal, aimerait que la France, ce beau pays des droits de l’Homme, progresse en faveur de l’accueil et l’intégration de cette différence. Car selon lui, les autistes doivent être pris au sérieux, et non simplement traités comme des malades, voire des psychotiques ou des dégénérés.

Autistan_flag_324x200_FULL

autistan.org

Mais l’autisme, cette différence d’être aux autres, voire cette apparente incompatibilité sociale, semble toujours effrayer. La France, contrairement à d’autres pays dits développés (Canada en tête), a bien du mal à diagnostiquer l’autisme. Pire, malgré ses lois et quelques initiatives porteuses de progrès, la France a bien du mal à intégrer les personnes autistes, scolairement parlant. Cependant, la France poursuit sa tradition curative médicamenteuse, business oblige ! Dans de telles conditions, rien d’étonnant à ce que la France ne compte guère étudier le lien entre le phénomène autistique, dans toute sa diversité, et la prééminence des autistes parmi les marginaux (dont les SDF), les dépressifs, ou encore les suicidaires. D’après Josef Schovanec, d’autres pays, comme la Grande-Bretagne, joueraient plus la transparence…

COMING OUT

Josef Schovanec, auteur de Voyages en Autistan, et animateur radio de l’émission éponyme, aimerait se sentir moins seul, sur le devant de la scène. Il voudrait qu’une nouvelle génération d’autistes viennent grossir les rangs des personnalités médiatiques. Comble de l’autisme, il s’exprime régulièrement, lui et son défaut d’élocution (et alors ?) à Europe 1. Mais il regrette que le « coming out » de l’autisme n’ait pas lieu, sur d’autres ondes. L’Autistan manque de zèbres médiatiques, pour booster sa communication !

Parmi les sujets qui fâchent, parfois, et qui gênent, souvent, il y a celui de la différence. Le sujet, appelons un chat un chat, du handicap. Alors ami lecteur, toi qui dois connaître dans ton entourage des personnes vivant quelque part dans le spectre autistique, il est temps de leur donner la parole. Oui, la parole ! Parce que dans tous les cas, qu’ils soient mutiques ou sachant parler, leur parole et leur existence n’est que trop peu souvent exposée au grand public ! Et comme tout un chacun, le grand public a besoin de voir et d’écouter… pour le croire. CQFD…

Laurent

 

Publicités

2 réflexions sur “L’Autistan recrute !

    • Quelques aspies ou autistes célèbres (Graham Bell, Mark Zuckerberg, Bill Gates, etc.) montrent que c’est un combat quotidien et que parfois (ou souvent) c’est une carrière « free lance » qui leur sied le mieux. Et que l’univers corporate traditionnel ne leur convient pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s