Grandeur et décadence électrique

Qui se souvient de Better Place ? Qui se rappelle de cette start-up américano-israélienne, lancée par Shai Agassi, un transfuge de SAP ? Cette entreprise, qui il y a dix ans avait reçu la bénédiction de Shimon Perez d’une part, et de Carlos Ghosn, d’autre part, avec comme objectif ni plus ni moins de faire…