Quand l’étau se resserre

La démocratie à la française a connu son heure de gloire, c’était il y a une semaine à peine. Débat ouvert, multitude de candidats (11, un record vu de l’étranger), multitude de points de vue, de diagnostics et de solutions. Sur la forme, évidemment les partisans de la langue de bois auront été au mieux…

La mode des « valeurs »

Depuis quelques temps il semblerait que ceux qui prétendent gouverner notre beau pays – qu’ils soient au pouvoir ou souhaitent le conquérir – ont repris à leur compte le concept de valeurs. Précédemment, le concept de valeur a été appliqué au monde de l’entreprise, faisant les choux gras des consultants en stratégie. Point de salut sans une…

François a parlé…

d’« Alzheimer spirituel », de « terrorisme des bavardages », de « schizophrénie existentielle » , de « narcissisme faux »… Le pape a affirmé que les membres de la Curie souffraient de maladies qu’il fallait guérir. Rarement le représentant d’une autorité religieuse en perdition n’a utilisé de termes aussi forts pour s’adresser à ses troupes ! On se serait cru dans…

Dessine-moi une école

Le Petit Prince voulait qu’on lui dessine un mouton, mais en ce qui nous concerne, c’est une école qu’il nous faudrait de toute urgence. Avec un grand E, s’il vous plaît. Sans faire de catastrophisme, certains comme Richard David Precht vont même jusqu’à dire que notre école est un crime, tant elle dégoûte les enfants…

La France de Versailles et celle d’en bas

Rien n’a vraiment changé en France. Comme à la fin du XVIIIème siècle, il flotte un peu partout l’illusion que tout ne va pas si mal que ça. Hâtons-nous lentement. Une révolte nous est annoncée ?  Nous avons ouï-dire que des « pigeons » avaient fait du bruit ? et que les nouveaux « bonnets rouges » s’étaient rebellés…

Le quinquennat ou le « zapping » politique

Le XXème siècle a initié de grands changements dans la gouvernance de la France. Nous avons successivement connu une IIIème République empesée et encore teintée de l’esprit du XIXème siècle, un maréchal Pétain aux pouvoirs contestables, des présidents « inaugurateurs de chrysanthèmes » sous la IVème République, et enfin le septennat avec un exécutif fort, instauré par…