Oh confort, mon bon confort…

Alors nous voilà pris à notre propre piège : celui de nos croyances et du poids de nos habitudes. La société moderne a pris racine et, presque partout sur terre, a remplacé les sociétés indigènes, sobres par nature et incroyablement en harmonie avec la nature. Au fur et à mesure que le modèle techno-capitaliste s’est imposé…

Peut-on échapper à nos préjugés ?

Les préjugés sont comme un ennemi qui nous voudrait du bien. Ils s’accrochent à nos idées, à nos valeurs, à nos croyances profondes. Les préjugés, aussi, nous permettraient d’accroître notre sentiment d’appartenance, notre désirabilité sociale dans un monde caffi de normes et de stéréotypes. Rappelons qu’un stéréotype est une opinion toute faite, plus ou moins…

Auprès de ma bulle… cognitive

Internet est là, dans nos vies, pour le meilleur et pour le pire. Depuis l’ère du web 2.0, le monde virtuel n’a jamais été aussi ouvert, interactif, collaboratif, dynamique et… personnalisable. Grâce ou à cause des mouchards du web, des cookies et autres données personnelles savamment enregistrées et analysées, Internet a réussi à se rapprocher…

Passe-moi ton mouton

Quel est le rapport entre les espaces verts de Carrefour, de la SNCF, de Truffaut ou de Norbert Dentressangle ? Ses tondeuses spéciales ! En fait ses « tondeurs » : de paisibles moutons qui viennent rendre visite aux pelouses de ces entreprises. Les « pauvres bêtes » voient du pays, passent le plus clair de leur temps à goûter à différentes…

La belle endormie

Avant, tout était simple. La vie était une sorte de « long fleuve tranquille » ! Les trente glorieuses, un océan d’abondance, d’insouciance et de confort. La belle vie, quoi. Un beau matin, par paresse intellectuelle peut-être, par autoritarisme scientifique patriarcal sûrement, par soucis de rester dans la course aussi, quelques hauts fonctionnaires lassés par l’attentisme postcolonial décidèrent qu’il était temps…

Curiosité et conspiration

« La curiosité est un vilain défaut » nous disaient nos parents ou certains instituteurs, face à certaines de nos initiatives « malheureuses ». La curiosité au stade infantile, poussée par une irrépressible soif de savoir, peut déranger l’univers conventionnel des adultes. Les adultes savent mieux que quiconque que certaines sujets fâchent, troublent l’ordre établi. Les adultes assument mal…