Peut-on stigmatiser les petites gens ?

Culpabiliser. Faire porter la faute de leurs malheurs aux plus malheureux eux-mêmes. Stigmatiser ceux qui sont les plus déclassés, les laissés-pour-compte de la mondialisation. Telle semble être l’astuce et la grande tentation des partisans de l’ultralibéralisme, comme le rappelle Eloi Laurent, professeur à Sciences Po et à Stanford, dans Les nouvelles mythologies économiques. Il y…

Quel avenir sur terre ?

En 2010, l’INRA et le CIRAD (centre de recherche agronomique pour le développement) ont publié le résultat de leurs travaux de prospective, à l’horizon de 2050. Il ne fallait pas s’attendre à ce qu’un tel travail fasse les grands titres du JT de 20 heures ! Pour réaliser cette recherche conséquente, l’équipe en charge de…

La fièvre des renouvelables

Les énergies renouvelables, un secteur qui ne connaît pas la crise ? En 2015, d’après Ernst & Young, les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables ont poursuivi leur croissance, en s’élevant à 329 milliards de dollars contre 316 en 2014 (+4%) ? Ceci dans un contexte pourtant très spécial, avec la forte baisse des cours…

N’écoutez pas vos parents

Ils ont vécu l’après-guerre, la reconstruction et la croissance aveugle et insouciante. Aveuglés par tant d’avantages matériels, ils sont pour la plupart restés sourds aux remises en cause du « système ». Malgré l’alerte de la crise du pétrole relayée par quelques visionnaires (club de Rome). Alerte promptement rejetée par la pensée unique et le « politiquement correct » de l’époque.…

Baisse du pétrole : une bonne nouvelle ?

Moins de 60 dollars le baril, alors qu’il flirtait avec les 150 dollars avant la crise des subprimes. Il est de bon ton, lorsqu’un élément important de coût (pour les entreprises et les ménages) comme le pétrole vient à baisser, d’acclamer la bonne nouvelle. Bonne nouvelle pour la grande fabrique mondialisée, le grand export, le transport…

Virus Ebola, croissance et développement

Le virus Ebola serait le « plus dangereux depuis le Sida » d’après les autorités américaines. Bizarrement, l’Allemagne est restée assez silencieuse sur cette affaire sanitaire. Comme si elle ne sentait pas concernée ? ou relativisait son importance ? Sur le terrain, c’est la grande inquiétude. Souvent mêlée à un sentiment d’impuissance. Ebola aurait fait un peu…