Le paradoxe de Stiglitz

Joseph Stiglitz est un économiste « pas comme les autres ». Tandis que ses collègues sont les yeux rivés sur leurs modèles mathématiques complexes, estimations basées sur des hypothèses réductrices, Joseph Stiglitz a le mérite de lever les yeux et de regarder au loin et au dehors de la « petite fenêtre » de l’économie quantitative. Loin de la…

Le retour des subprimes ?

La crise de la dette et des actifs pourris de 2008 paraît lointaine, huit ans plus tard ! Depuis, tant de choses se sont passées. Ou plutôt, beaucoup de choses ont été dites par les gouvernants et répétées par les médias ! On se souviendra peut-être des belles promesses du précédent locataire de l’Elysée, pour faire…

Les perturbateurs hormonaux

Pourquoi faire simple ? Les perturbateurs endocriniens, anglicisme (endocrine disruptors) de plus dans notre quotidien, sont des substances chimiques issues de notre environnement. Des substances omniprésentes. Elles viennent perturber la communication hormonale, c’est-à-dire les ordres donnés par notre système nerveux central, en direction de nos organes, et conduits jusqu’à eux par la circulation sanguine. Pourquoi s’y…

Baisse du pétrole : une bonne nouvelle ?

Moins de 60 dollars le baril, alors qu’il flirtait avec les 150 dollars avant la crise des subprimes. Il est de bon ton, lorsqu’un élément important de coût (pour les entreprises et les ménages) comme le pétrole vient à baisser, d’acclamer la bonne nouvelle. Bonne nouvelle pour la grande fabrique mondialisée, le grand export, le transport…

Le prix de l’arrogance

Arrogance d’une banque, la sympathique SG, dont l’ex-patron Monsieur Bouton empressa de charger un certain Jérôme K. pour ce qui fut appelé, non sans parti pris, « l’affaire Kerviel ». De procès en procès, « l’affaire Kerviel » ne devait pas devenir « l’affaire de la Générale » selon le principe très occidental qui consiste à trouver un « lampiste ». Le pourvoi…

Marché conclu

Etrange créature, la Main Invisible inventée par le moralisateur Adam Smith. Certains disent pouvoir convoquer le divin, mais on ne peut convoquer le marché. Il ne vient pas aux rendez-vous qu’on lui donne. Il nous tourne le dos, se cache et s’enfuit comme un voleur. Le bougre ! Le marché réel et physique – comme à l’époque des…