Folies bergères

La plaine de la Crau, entre les Alpilles et la Méditerranée, illustre la dépendance en eau d’un territoire, via le canal de la Durance et ce depuis le XVIème siècle. Dernière steppe d’Europe, la Crau est un modèle d’agriculture extensive « outdoor ». Les éleveurs d’ovins n’ont recours ni à l’ensilage ni aux techniques intensives. Anachronisme ou utopie…

L’éternel retour du Coco

Souvent raillé, le communisme a longtemps amusé la galerie. En famille, il suffisait d’un cousin ex-trotskiste ou d’un voisin lecteur de Marx – forcément, le communisme c’est toujours pour les autres – grâce à eux on s’est bien marrés ! Combien de moqueries au sujet de ces nostalgiques, ces romantiques gauchistes, ces éternels revenants d’un…

Jean-Pierre, petit père de la bonne chère

C’est de la merde ! Jean-Pierre Coffe, c’était son cri du coeur, un cri sincère qui ne saurait mentir. Alors que l’importance accordée aux repas n’a fait que diminuer (en part du budget total des ménages, et en temps consacré à préparer les repas et à les ingurgiter), Jean-Pierre était de ceux qui se révoltaient…

Aux armes, Natacha !

Présidente du Comité Orwell, Natacha Polony est une journaliste engagée et pour le moins courageuse. Engagée dans les débats tardifs, chez un Ruquier, sur France 2. Engagée aussi, plus largement, dans la défense de son métier : le journalisme, le vrai ! Tiraillée entre sa popularité et ses idéaux, elle partage ses doutes sur sa…

Le droit transgénérationnel

La périlleuse ‘invasion des Talibans en Afghanistan, avec l’appui des services secrets afghans et occidentaux, CIA en tête, aurait été motivé, comme il se doit en géopolitique, par des intérêts économiques de la plus haute importance. La prédation, sport historique occidental qui remonte à bien avant Christophe Colomb ou Marco Polo, n’a guère laissé de…

Heurs et malheurs de l’enfant bilingue

Dans un CV, le bilinguisme est un peu la « Rolls » de la rubrique Langues. Il fait rêver tout franchouillard monolingue qui, de temps en temps, se rêve maîtrisant une langue étrangère. Il console les parents qui gardent en eux le regret de ne pas s’être mis plus tôt aux langues étrangères, d’avoir manqué le « déclic »…

Louis-Auguste Blanqui, dit L’Enfermé !

Il y a des sobriquets qui ne passent vraiment pas inaperçu, tel celui de notre nouveau « voisin de rue », un certain Louis-Auguste Blanqui, dit l’Enfermé. Pas d’internement psychiatrique ni de camisole de force, mais un destin qu’on pourrait qualifier a minima de tragique. Celui d’un individu rebelle qui perdit beaucoup de son temps dans les prisons…