Antispécisme

Aymeric Caron s’est fait connaître du grand public grâce ou à cause de ses coups de gueule sur France 2, dans l’émission On n’est pas couché. Végétarien depuis les années 1990, il défend tout naturellement la cause animale. Il définit l’antispécisme comme une extension de l’antiracisme, appliquée aux animaux. Dans un débat radiophonique face à…

Jonas contre Moscovici

La France traîne derrière elle l’image de « pays d’assistés ». D’assistés, bien sûr, au plan social, ce qui justifierait le poids de l’Etat-Providence. Alors le peuple, passif, attendrait gentiment que le pouvoir central, dans une vision « top-down », nous vienne à l’aide. Dans un simulacre de démocratie où l’événement principal serait l’élection présidentielle, sorte de « permis de gouverner ». Le…

La fin des catastrophes naturelles

La fin des catastrophes naturelles ? Un paradoxe alors que nous avons fêté le triste anniversaire des 10 ans du tsunami qui a fait plus de 200 000 morts, des millions de blessés et des pertes financières pharaoniques dans l’Océan Indien. Un paradoxe aussi si l’on se souvient de la cacophonie autour du bilan de…

Fusion à haut risque

La fusion nucléaire, un projet mondial généreusement sponsorisé par nos impôts, ressemble curieusement à un vieux rêve issu de l’Antiquité. Qu’il s’inspire de la légende d’Icare ou de celle de Prométhée, le rêve de la fusion nucléaire est un tas de nœuds contradictoires. Philosophiquement : la fusion nucléaire, avec sa promesse de rendements impressionnants et…

Imperceptible climat

CLIMAT C’est le sujet qui fâche aujourd’hui jeunes et moins jeunes, riches et pauvres, occidentaux et reste du monde : le climat. Le sujet récurrent qui semble diviser au lieu de rassembler. C’est la question d’une éventuelle, apparemment de plus en plus probable, responsabilité humaine. Et pas une paille : le petit terrien capable de…

Le prix de l’arrogance

Arrogance d’une banque, la sympathique SG, dont l’ex-patron Monsieur Bouton empressa de charger un certain Jérôme K. pour ce qui fut appelé, non sans parti pris, « l’affaire Kerviel ». De procès en procès, « l’affaire Kerviel » ne devait pas devenir « l’affaire de la Générale » selon le principe très occidental qui consiste à trouver un « lampiste ». Le pourvoi…

Le banquier et le lampiste

Janvier 2008 : l’affaire Kerviel éclate au grand jour. Cela n’aurait pu être qu’un licenciement, une procédure presque banale ! L’employé et l’employeur, en désaccord autour de 5 milliards de perte (quand même !) auraient pu trouver un accord à l’amiable ou au pire se seraient retrouvés, à l’abri des regards médiatiques, devant les Prud’hommes.…