Quand l’Histoire fait diversion

Dans son livre Historiquement correct, Jean Sévillia repeint une grande partie de la façade de nos connaissances ou de nos lointains souvenirs d’histoire. L’auteur et historien ne se fait pas que des amis au passage, quand il revient sur des totems de notre mémoire collective, de l’Inquisition à la Révolution française ou encore Mai 68.…

L’Histoire n’existe pas

Vous vous souvenez de Richard Virenque et de sa célèbre exclamation : « on m’aurait menti à l’insu de mon plein gré » ? En pleine affaire de dopage, le coureur cycliste feignait de ne pas savoir ce qui lui était arrivé, et se plaçait d’emblée du côté des victimes. Mais c’était sans compter sur les dessous…

Le français à l’étranger : mission impossible ?

Pour un enfant français vivant à l’étranger, continuer d’apprendre, voire simplement maintenir l’usage du français relève parfois d’une « mission impossible ». Sauf pour quelques privilégiés (ils seraient un peu plus de 100 000 dans le monde) qui feront leur scolarité dans un établissement francophone. Pour tous les autres, il faut faire bonne figure et pour leurs…

Les RI pour les nuls

RI : relations internationales. Depuis que l’homme, mû par sa curiosité insatiable et son appétit de découvertes, a souhaité sortir de son pré carré, les relations internationales font partie de notre lot quotidien. N’en déplaise aux ermites, aux misanthropes et autres dirigeants nord-coréens. Nul besoin d’être chef d’état ou d’entreprise pour pratiquer les relations internationales.…

Tableau d’honneur

Officiellement les historiens placent Mao comme principal criminel de paix (officiellement son pays n’était pas en guerre !), avec une estimation de 78 millions de victimes, suivi de Staline (23 millions), Hitler (17 millions) et Léopold II de Belgique (15 millions). Guerre à leur âme ! Alors que l’on soit ni Chinois ni Russe ni Allemand suffirait-il…

Dessine-moi une école

Le Petit Prince voulait qu’on lui dessine un mouton, mais en ce qui nous concerne, c’est une école qu’il nous faudrait de toute urgence. Avec un grand E, s’il vous plaît. Sans faire de catastrophisme, certains comme Richard David Precht vont même jusqu’à dire que notre école est un crime, tant elle dégoûte les enfants…