Jonas contre Moscovici

La France traîne derrière elle l’image de « pays d’assistés ». D’assistés, bien sûr, au plan social, ce qui justifierait le poids de l’État-providence. Alors le peuple, passif, attendrait gentiment que le pouvoir central, dans une vision « top-down », nous vienne à l’aide. Dans un simulacre de démocratie où l’événement principal serait l’élection présidentielle, sorte de « permis de gouverner ». Le…

Une religion prise en otage

Il suffit de s’éloigner un peu de France, à l’occasion d’un séjour à l’étranger, pour qu’au retour l’on ressente la lourdeur du climat social qui sévit chez nous. Comme si les perspectives économiques et financières qui nous entourent et nous inquiètent ne suffisaient pas, à nous autres Gaulois. Avec cette sensation que « le ciel allait…

La chute de Rome (revue et corrigée ?)

Qui se souvient de ses cours d’histoire ? Comment l’Empire romain s’est-il formé, a-t-il étendu son territoire et son prestige, avant de chuter ? Stefan Molyneux, qui sévit sur Internet avec une vision décalée du monde et de son histoire, a récemment revisité le développement et la chute de Rome. Au passage, il a pris un…

L’utilité du mal-aimé

Pince sans rire, provocateur, esprit critique, Cassandre. De tout temps, des esprits indépendants ont chauffé les oreilles de plus d’un auditeur et agacé plus d’un responsable économique ou politique. Il faut admettre que, surfant sur la bêtise humaine, sur la naïveté populaire, faisant face aux mal-aimés, les as de la communication « mainstream » sont toujours prêts…

Qui a tué Roland Barthes ?

Cette question à la façon d’un scoop sulfureux, c’est l’accroche de la fiction policière de Laurent Binet, son roman intitulé La septième fonction du langage (sorti en 2015, chez Grasset). C’est ainsi que la mode des super héros aux pouvoirs surnaturels inspire aussi le romancier français, loin d’Hollywood ou des Marvel Studios ! Mais cette fois, il…

Pourquoi le « slow management » ?

Loïck Roche est psychologue et directeur adjoint de Grenoble École de Management. Pour lui, le management tel qu’il a été enseigné dans les business schools du monde entier et pratiqué par les entreprises, est défaillant. Le management n’est pas qu’un peu défaillant ! Il suffit de regarder l’ampleur de ses dégâts : suicides, personnel stressé, troubles…