Il faut cultiver notre… microjardin

« Le travail éloigne de nous trois grand maux : l’ennui, le vice et le besoin ». « Il faut cultiver notre jardin ». Voltaire, dans Candide ou l’optimisme, nous avait prévenu. Les pieds sur terre et la tête droite, Voltaire osa déclarer qu’il ne servirait à rien de se poser tant et tant de questions métaphysiques, alors même…

De Charlie à Charles

D’après Slate en date du 14 Janvier, « Charlie va enterrer Charles », en référence au record du nombre de tirages. Mais au plan symbolique, et si c’était l’inverse qui allait se passer ? Sans sombrer dans la nostalgie, mais pour progresser… Qu’aurait dit Charles s’il avait vu ce qui était arrivé à Charlie ? Aurait-il seulement cédé…

Les hommes en minijupe

Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan ne doit toujours pas s’en remettre : des hommes qui manifestent dans la rue  en minijupe contre les violences faites aux femmes, on ne voit pas cela tous les jours. Des hommes manifestent contre les violences faites aux femmes, en Turquie. © Emrah Gurel/AP/SIPA C’est ce qui s’est passé…

Le houmous qui rassemble

La France, pour se remettre chaque semaine de ses émotions économiques, politiques et sociales, réhabilite sur les écrans de télévision la « grand messe » de la cuisine. Soit dans une version gastronomique (pour rêver ou épater la galerie), soit dans une version populaire (pour donner du sens à nos assiettes). Pendant ce temps-là, de l’autre côté de la…

François a parlé…

d’« Alzheimer spirituel », de « terrorisme des bavardages », de « schizophrénie existentielle » , de « narcissisme faux »… Le pape a affirmé que les membres de la Curie souffraient de maladies qu’il fallait guérir. Rarement le représentant d’une autorité religieuse en perdition n’a utilisé de termes aussi forts pour s’adresser à ses troupes ! On se serait cru dans…

Grandeur et décadence du menteur

Il y a bien longtemps que la morale n’est plus enseignée à l’école, à quelques exceptions près. Et pourtant, qu’on se souvienne des cours et des livres de nos grands-parents, consacrés jadis à la sacro-sainte morale. La jeunesse était mise en garde, contre quelques travers, moralement impardonnables : l’impolitesse, l’irrespect, le manque de bonnes manières, le mensonge.…