#Jesuislà, lost in Korea?

Alain Chabat, dans #Jesuislà, le nouveau film d’Eric Lartigau, plaque tout pour la Corée du Sud, en quête d’un amour. Une sorte de Lost in Translation au Pays du matin calme. Le thème du fantasme de l’Orient, qui vu de l’Occident demeure un vrai mystère, est revisité en mode virtuel. Au vertige des rencontres virtuelles,…