L’heure de gloire du communautarisme

Il était une fois la France des Lumières et quelques romantiques aux idéaux révolutionnaires. De leurs utopies et du rejet des abus d’un passé peu glorieux (pour le peuple, du moins !), de l’Inquisition et de la monarchie absolue, était née un élan de confiance fédératrice. La confiance que ce qui rassemble le peuple français allait l’emporter sur ce…