Chacun chez soi et les moutons…

seront bien gardés ! Cette expression, relayée par Jean-Michel Deshaires dans l’Impromptu d’Alger, renvoie à une certaine protection de nos vies privées.  L’expression évoque l’idée que dans nos rapports sociaux, nous devrions respecter l’altérité et maintenir une certaines distance avec autrui. Ce principe du « chacun chez soi » connaît de nombreuses déclinaisons. Dans la sphère économique,…