Excusez-nous, Pierre !

Alors que les Etats-Unis connaissent le printemps en Alaska (11°C à Anchorage) et se caillent de Chicago à New Orleans (-5°), l’hiver en Europe semble avoir posé ses valises, avec quatre ou cinq semaines de retard sur le calendrier. Au loin, du côté de Sotchi, le spectacle va pouvoir commencer. La dernière touche finale est…