L’utilité du mal-aimé

Pince sans rire, provocateur, esprit critique, Cassandre. De tout temps, des esprits indépendants ont chauffé les oreilles de plus d’un auditeur et agacé plus d’un responsable économique ou politique. Il faut admettre que, surfant sur la bêtise humaine, sur la naïveté populaire, faisant face aux mal-aimés, les as de la communication « mainstream » sont toujours prêts…

Peut-on rire… de tout ?

Dans un élan général de solidarité, et pour se réconforter collectivement, nous avons été nombreux à déclarer, en mode assertif, que l’on allait pouvoir continuer à rire de tout. Rire et solidarité, du côté de la vie, post-mortem ! Joli pied de nez aux desseins (et aux dessins) terroristes de tout bord. Magnifique rayon de soleil…