Il faut cultiver notre… microjardin

« Le travail éloigne de nous trois grand maux : l’ennui, le vice et le besoin ». « Il faut cultiver notre jardin ». Voltaire, dans Candide ou l’optimisme, nous avait prévenu. Les pieds sur terre et la tête droite, Voltaire osa déclarer qu’il ne servirait à rien de se poser tant et tant de questions métaphysiques, alors même…