Grand Tour, à la grande époque

Le tourisme, industrie planétaire actuellement à l’arrêt, remonte à des us très aristocratiques. Voyages dans l’entre-soi, pour les nécessités d’une future carrière politique, militaire ou encore diplomatique. Bien avant le programme européen Erasmus, démocratisant la mobilité étudiante, des jeunes gens de bonne famille, des hommes principalement, partaient perfectionner leur éducation et leur réseautage. Le Grand…

Sur la plage abandonnée…

coquillages et crustacés… du moins d’après Brigitte Bardot ! Dans la réalité, la plage est rarement abandonnée. Plutôt bondée. Une estimation chiffre le nombre de visiteurs à plus de 35 millions sur les côtes françaises. Pas de quoi s’ennuyer socialement parlant ! Mais pas vraiment de quoi garantir le calme, la sérénité, le ressourcement qui…

Faut-il libéraliser le tourisme ?

Le tourisme est une idée vieille comme le monde. Mais récente quant à son explosion. On ne peut douter, en effet, que nos ancêtres à l’âge de pierre s’arrêtaient quelque fois, entre deux sorties de chasse ou deux cueillettes, pour visiter des endroits attirants par leur beauté, poussés par l’envie de ne rien faire d’autre…

De la neige à revendre

On connaissait le plombier polonais, cette menace surfaite pour l’emploi en Europe de l’Ouest, symbole du dumping social au cœur de l’Union. Voici venu l’agriculteur polonais, fraîchement reconverti en moissonneur des neiges, ou « nivoculteur ». D’après nos sources, il s’agirait d’un business très lucratif, profitant de la vague de froid qui s’est abattue sur la moitié…

Il faut cultiver notre… microjardin

« Le travail éloigne de nous trois grand maux : l’ennui, le vice et le besoin ». « Il faut cultiver notre jardin ». Voltaire, dans Candide ou l’optimisme, nous avait prévenu. Les pieds sur terre et la tête droite, Voltaire osa déclarer qu’il ne servirait à rien de se poser tant et tant de questions métaphysiques, alors même…

Tour du monde

Le tourisme moderne ne date pas d’hier, déjà au XVIIIème siècle quelques privilégiés britanniques jeunes et curieux firent quelques « tours » en Europe. Ce qui permit près de chez nous l’essor de l’alpinisme et de Chamouny rebaptisé plus tard, à l’ère du marketing, « Chamonix-Mont Blanc ». Pendant longtemps de nombreux pays étaient fermés, les moyens de transport…