Quand Jean-Jacques rencontre Jean-Jacques

Le Dernier Loup, fresque humaniste et naturaliste de Jean-Jacques Annaud, est adaptée d’un best-seller chinois. Le réalisateur septuagénaire nous renvoie loin, très loin vers nos origines. Au temps des traditions ancestrales, du nomadisme. Ce film des steppes est bien plus que cela : une immense claque artistique ! Quel est son message ? Que l’homme…

Ils sont fous ces Gaulois !

L’histoire de l’humanité est remplie de contradictions et chaque époque amène ses nouvelles vérités. Nous faisions précédemment le constat que le progrès n’est pas que source d’épanouissement, s’il n’est pas encadré et structuré pour amener de réelles améliorations. Force est de constater qu’on est un peu en train de revenir aux fondamentaux comme le souligne…

La pollution, une responsabilité d’Etat ?

Pour la première fois, un Chinois poursuit les autorités de son pays, en tant que victime de la pollution. Science-fiction ? Hélas non. Si la littérature d’anticipation n’a plus beaucoup d’avenir, faute de vendre du rêve, les inquiétudes ne cessent d’augmenter sur notre santé à moyen terme. En France, la vague de pollution de la…

Moutons de Panurge ?

« Panurge sans aultre chose dire jette en pleine mer son mouton criant et bellant. Tous les aultres moutons crians et bellant en pareille intonation commencerent soy jecter et saulter en mer aprés à la file. La foulle estoit à qui premier y saulteroit aprés leur compaignon. » — Extrait du Quart Livre, chapitre VIII, de François Rabelais L’homme moderne…

C’est pas l’homme qui prend la mer…

Il ne savait pas si bien dire, Renaud ! Sauf que si « la mer c’est dégueulasse » ce n’est pas seulement la faute aux poissons. Et puis suivant sa logique et suivant les observations scientifiques (réserves en baisse, liées à la surpêche, même si tout n’est pas fichu) alors la mer devrait être de plus en plus…

Les poubelles de l’espèce

A une époque pas si lointaine, on a imaginé qu’après avoir envoyé des hommes en l’air, à la conquête de l’espace, on recyclerait nos chères fusées en espèces de camions-poubelles spatiaux. Idée farfelue mais potentiellement rusée lorsqu’on accumule des déchets vraiment gênants (chimiques ou radioactifs) et pour lesquels on ne sait vraiment pas quoi faire !…