Chape de plomb

Du temps de Brejnev en Russie, Jaruzelski en Pologne, Mao en Chine, Castro à Cuba… toute une partie du monde a vécu des décennies durant sous une chape de plomb. Une chape solide et lourde qui, apparemment, aurait fait perdre du temps à tous ces pays sous régime socialiste. Le rattrapage a eu lieu depuis 20 ou 30 ans. Que de progrès ! si on se fie aux seuls indicateurs macro-économiques, ou si on interroge les jeunes générations (éviter les anciens, sous peine de croiser quelques nostalgiques).

Avant, dans tous ces pays, les relations sociales étaient contraintes et l’économie était planifiée, donc restreinte.
A l’intérieur du COMECON, les relations économiques étaient intenses comme au sein du bloc occidental (OCDE et ce qui allait devenir le Marché Commun). Mais au sein du bloc socialiste, les relations commerciales n’étaient évidemment pas libres, loin s’en faut, et loin d’être équilibrées entre pays membres.

Les libertés individuelles aussi étaient réduites, plus ou moins violemment ! Le système socialiste, comparé au système capitaliste, avait un penchant certain pour l’écrasement de l’individu, de son opinion, de son expression, de sa mobilité, de sa volonté de posséder ou d’entreprendre (à but lucratif ou non). Un univers impitoyable et liberticide. Ceux qui l’ont vécu témoignent aussi d’une vie, malgré tout, assez paisible entre deux coups de fièvre militaire. La société était maintenue dans l’illusion et l’espoir par le biais de la propagande.

Qu’est-ce qui a changé aujourd’hui ? Visiblement, les étals sont beaucoup mieux achalandés.
Les individus consommateurs ont cent fois plus de choix, de possibilités d’assouvir leur soif de consommer et de posséder. Le crédit à la consommation a aussi fait des petits et, au final, c’est tout un mode de vie libéré et individualiste qui triomphe. En Pologne par exemple les nouvelles enseignes bancaires sont légion, et le crédit, une religion dynamique.

La chape de plomb communiste a disparu. Dont acte. A-t-on cependant totalement libéré les individus ? Que dire de la fuite en avant du consumérisme et de l’endettement ? Que dire aussi de l’assommoir quotidien de l’information, de la propagande publicitaire ? Quelles sont les marges de manœuvre de l’individu dans une société obsédée par le paraître et la possession (smartphones, tablettes, voitures…) ?

Depuis quelques années Internet, dans sa version 2.0, s’est développé et démocratisé. Son côté plus chaleureux et relationnel (voir le succès des start-ups Facebook, Linked In, Copains d’Avant et autres Meetic) aura été décisif, ainsi que ses innombrables applications, relayées en version mobile par les « Apps ». Internet a également contribué à des progrès démocratiques comme lors du « Printemps Arabe ».

Nous y sommes. Internet n’est que le juste reflet de notre société. C’est à chaque  famille (ou ce qu’il en reste !) de « gérer » l’usage que feront ses enfants de la toile. Si nos communications sur la toile ou au téléphone peuvent être sous écoute (« Big Brother is watching you », remember !) ne comptons plus sur les pouvoirs publics pour nous limiter ou nous contraindre à ne pas abuser des technologies de l’information.

Notre société a vécu et continue de vivre une formidable accélération, dont certains veulent s’extraire pour éviter le burn-out personnel ou, dans un élan altruiste, le crash sociétal. Question de volonté, un peu comme pour les régimes alimentaires. Ces gens-là sont-ils de simples illuminés ou de véritables visionnaires en avance de phase ? Ont-ils identifié avant tout le monde la nouvelle « chape de plomb » qui s’abat chaque jour un peu plus sur notre société dite moderne et évoluée ? Affaire à suivre !

Laurent

Post-scriptum : pour aller plus loin, voir le dossier Ralentir du magazine « Clés « de J.L. Servan-Schreiber. Une publication qui devrait être distribué gratuitement par le(la) prochain(e) Ministre du Sens ! www.cles.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s