On n’est pas sorti de la ruche !

Après avoir compté les petites abeilles, pour mieux constater leur déclin, il faudrait désormais fixer un prix à l’ensemble des insectes pollinisateurs. Question de survie, pour eux comme pour nous et tout un pan de la chaîne alimentaire… Alors rien que pour le sort des abeilles et d’un grand nombre de nos fruits et légumes préférés, de la Californie à la Chine en passant par l’Europe, on n’est pas sorti de la ruche !

Quelques explications qui relèvent du bon sens, issues du site Long Term Economy.

Laurent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s