M.A.F.I.A. d’hier et d’aujourd’hui

La mafia est un terme galvaudé, devenu un terme générique pour tout ce qui touche au crime organisé, au complot sordide, à l’activité illégalement profitable. Mais que sait-on au juste des origines de la mafia ? La Mafia, en version majuscule, nous ramène bien évidemment à l’Italie, là où elle prend des airs de pieuvre dont les tentacules capturent du simple fonctionnaire jusqu’au sommet de l’État.

Il existe une version, quoique très controversée, de l’histoire de la Sicile, voulant que le peuple se serait soulevé contre la France, et crié « Morte Ai Francesi Italia Anella (ou Aviva) »… d’où le nom de MAFIA. Cela en 1282, lors des Vêpres sicilienne, alors qu’à l’époque l’Italie n’était pas unifiée comme on l’entend aujourd’hui… idem d’ailleurs pour la France ! Mais cette étymologie semble arranger l’organisation éponyme, en la rattachant à une lutte du peuple contre l’oppression. Qu’elle soit d’origine sicilienne ou toscane (maffia signifiant misère), la mafia s’est exportée dans toute l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Amérique Latine. Elle a essaimé en Russie, en Afrique et jusqu’en Australie.

Le renouveau mafieux a été impulsé par… les États-Unis. Suivant l’exode du XIXème et du début du XXème siècle, de nombreux chefs mafieux se sont d’abord réfugiés en Amérique. Dans les années 1920, fuyant la répression menée par le préfet Mori, surnommé « Prefetto di Ferro », les émigrés siciliens forment les futurs bataillons de la Cosa Nostra, outre-Atlantique.

Anti-communiste, la mafia sicilienne a préparé le terrain pour le débarquement de 1943. Elle collabore avec les services secrets américains (OSS puis CIA). Après la Deuxième guerre mondiale, la mafia se développe tant économiquement que politiquement, et constitue un précieux allié pendant la Guerre froide.

Si le rôle politique de la mafia, de mèche avec les autorités notamment américaines, est indéniable, il ne faut pas pour autant oublier l’aspect purement économique, le big business dans lequel l’organisation globalisée s’épanouit. La mafia moderne allie un subtil mélange entre activités légales et illégales. Elle surfe sur la créativité des blanchisseurs d’argent sale et, grâce à la technologie, des pros de la cybercriminalité. Comme une entreprise de grande taille, la mafia est très bien organisée. Elle pratique la division des tâches, elle utilise des pare-feux ou des écrans, de manière à ce que les autorités aient le plus de mal possible à faire sauter les têtes.

Laurent

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s