Le cygne était noir…

https://photobach.wordpress.com/author/photobach/

Cygne noir

« En fait, c’est dans son incertitude même que réside largement la valeur de la philosophie. Celui qui ne s’y est pas frotté, traverse la vie comme un prisonnier : prisonnier des préjugés, du sens commun, des croyances de son pays ou de son temps, de convictions qui ont grandi en lui sans la coopération ni le consentement de la raison. […] Mais […] à peine commençons-nous à philosopher que même les choses de tous les jours nous mettent sur la piste de problèmes qui restent finalement sans réponse. »

Bertrand RusselProblèmes de philosophie-1912

Humm… La philosophie vous laisse de marbre ?

Alors prenons un exemple. Imaginez un poulet qui reçoit des graines tous les jours. Il va naturellement penser qu’il recevra des graines également les jours suivants. Au fur et à mesure des jours, sa conviction que l’homme lui veut du bien va grandir. Comment alors pourrait-il imaginer qu’il va bientôt être abattu ? Rien dans les faits ne le laisse penser.

Un autre philosophe à se pencher sur les convictions et certitudes qui guident nos choix, est Nassim Nicolas Taleb avec la théorie du cygne noir.

De la même façon que le poulet pense qu’on lui veut du bien en le nourrissant, on a longtemps pensé que tous les cygnes étaient blancs. Notre conviction était renforcée par le fait qu’on n’en avait jamais vu d’une autre couleur, avant que les Européens ne découvrent des cygnes noirs en Australie.

Assez logiquement, le premier champ d’analyse du philosophe Nassim Nicolas Taleb, fut le domaine de l’économie, où tout ce qui est rare est en principe cher. Mais la difficulté de se projeter dans un scénario inattendu, tel que le cygne noir, conduit au contraire à le sous-évaluer et à ne pas prendre certaines mesures de prévention, qui permettraient d’éviter le pire.

C’est ce qui rend la crise économique actuelle si difficile à analyser, et en même temps passionnante, car tous les schémas connus sont bousculés et il devient difficile de conserver des certitudes.

Ainsi, vous connaissez bien sûr la définition de la rareté ?

Prenons l’exemple d’un verre d’eau (Rareté – Wikipédia)

Au beau milieu d’un désert aride, un verre d’eau est une ressource rare, sa valeur est importante.

A la terrasse d’un café, le verre d’eau est une ressource moins rare, sa valeur est donc plus faible

Au bord d’un ruisseau, l’eau est disponible en abondance, sa valeur est quasi nulle.

Dans cet exemple, on voit bien que les certitudes sont ébranlées par le contexte. Qui est encore certain du prix de ce verre d’eau depuis la crise de 2008 ?

Comme le disait Bertrand Russel :

« Si vous êtes certain, vous vous trompez certainement, parce que rien n’est digne de certitude ; et on devrait toujours laisser place à quelque doute au sein de ce qu’on croit ; et on devrait être capable d’agir avec énergie, malgré ce doute. »
Ma conception du monde – Bertrand Russel

La théorie du cygne noir est applicable dans beaucoup de domaines. Alors que nous réclamons collectivement des mesures pour atteindre le risque zéro, que ce soit dans la santé ou la sécurité publique, a-t-on bien conscience que les schémas de représentations des risques de nos politiques sont encore souvent des cygnes blancs ? Au-delà du coût économique du risque zéro, la complexification du monde qui nous entoure, limite généralement les analyses de risques aux événements déjà connus.

Il est donc plus que d’actualité, de mettre en œuvre l’énergie prônée par Bertrand Russel et d’observer le monde qui nous entoure, en gardant en mémoire que le cygne noir peut se cacher quelque part.

Alors, prêts pour changer votre regard ?

Christèle

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8mes_de_philosophie Bertrand Russel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_cygne_noir Théorie du cygne noir

https://www.alternatives-economiques.fr/le-cygne-noir–la-puissance-de-l-imprevisible-par-nassim-nicholas-taleb_fr_art_789_39292.html Le Cygne noir la puissance de l’imprévisible-Nassim Nicholas Taleb

http://www.challenges.fr/economie/20131223.CHA8726/comment-nassim-nicholas-taleb-l-auteur-du-cygne-noir-voit-l-europe-les-banques-et-la-france.html Interview Comment Nassim Nicholas Taleb, l’auteur du Cygne noir, voit l’Europe, les banques et la France

Publicités

Une réflexion sur “Le cygne était noir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s