Japan emotions

Le Japon, c’est tout ce qu’on croit, mais tout l’inverse également.

Tout est à redécouvrir pour les Occidentaux que nous sommes : les gens, les traditions, la nourriture, la langue, la religion, la politesse, l’art, la musique, les paysages…

Quand on croit avoir compris, on est surpris de nouveau. Le dépaysement est total.

10419589_10204652136888535_5709573286690760252_n

                                                                       Vue de Kyoto

Les images :

On imagine les buildings, la sky line de Tokyo et on tombe sur des arbres magnifiques, taillés comme des bonsaïs, avec respect et patience.

Partout dans les villes, il y a des parcs.

Espaces de silence et de beauté. Beauté des arbres, d’un Dojo camouflé dans les feuillages, d’un enfant qui fait du vélo.

1620862_10204627017980578_7245173016369496884_n

On pense à la surpopulation, aux carrefours bondés de passants, aux néons qui clignotent toute la nuit, et on se retrouve dans le silence d’un temple de Kyoto, à fouler de ses pieds nus des planchers usés par le temps.

On s’assoit, comme si on avait l’Eternité devant soi. Personne n’ose parler à voix haute. Dans une salle ouverte sur la nature, des moines prient.

On voudrait rester là pour toujours.

1795611_10204652126128266_8489039840216700064_n

On croit regarder les buildings et on se retrouve à méditer devant des jardins amoureusement taillés, ratissés, façonnés par les moines. La lumière y est douce, et les couleurs merveilleusement coordonnées.

10301133_10204652140448624_5087013958483343622_n

 

On croit connaître la nourriture Japonaise, grâce aux nombreux sushis bars ou restaurants qui ont fleuri en France et ailleurs, et l’on découvre que dans les nouilles Udon, il y a des herbes, des saveurs, des épices douces inconnues et délicieuses.

10559921_10204652103167692_2478929918697675977_n

 On découvre que les nouilles se mangent chaudes ou froides, plongées dans de l’eau avec des glaçons. Plutôt rafraîchissant avec les 35 ° de moyenne en juillet – août à Tokyo, voire un peu plus à Kyoto.

L’apprentissage des baguettes se fait à vitesse grand V, la faim aidant. Mais surtout, il y a régulièrement plusieurs opérations à coordonner : attraper les nouilles, les tremper dans un bol de sauce, puis les ramener vers la bouche… Pas toujours facile selon la motricité du voyageur !

Ou encore mieux : apprendre à décortiquer un poisson sans couteau ni fourchette, juste à l’aide de ses baguettes…

Comme le menu est intraduisible, c’est toujours la surprise lorsque le serveur s’avance vers votre table.

10459880_10204629234235983_7119976575043933934_n

 Le thé matcha est une découverte : il a la consistance d’un potage (on broie la poudre de matcha avant de la mélanger à l’eau) et le goût d’un thé vert très parfumé. Mais on le boit froid.

Sensation extraordinaire du Japon ancien sous la langue…

10556515_10204648982489677_7562673895926888337_n

La cérémonie prend de longues minutes. Les mains expertes de la serveuse préparent la poudre, la tamisent puis fouettent le mélange avec de l’eau non bouillante.

Délice de ce thé dégusté dans les jardins d’un temple ou dans les sous-sols frais d’un tea shop de Kyoto. Surprise des wagashis (sucreries d’accompagnement) au goût différent lorsque l’on croque dedans.

10479967_10204652128248319_4574749640949290924_n

Et ne jamais oublier son éventail, précieux par ces fortes chaleurs.

 

Au Japon, le petit déjeuner est une tradition, comme les autres repas. Au-delà du goût, c’est le soin avec lequel chaque assiette est préparée qui retient l’attention. (mention particulière aux talents de cuisinière de Yoshiko :-))

10420359_10204627357989078_32855021529600046_n

Le moindre plat prend une dimension esthétique qui accompagne autant le goût que le regard.

La notion d’art de vivre à la Japonaise est une façon pleine et entière de prendre soin des sensations. Que ce soit dans les Onsen, bains chauds traditionnels dans lesquels on se baigne nu, ou dans les hôtels traditionnels comme celui de Kitagawa, ci-dessous, on pénètre dans un univers inconnu.

Dans la chambre, pas de lit pour occuper l’espace. Un immense tatami, des coussins et un kimono pour chacun. Le dîner est composé d’une multitude de plats, à base de poissons et de coquillages que l’on fait cuire sur des réchauds. Puis on dort sur des futons, en attendant le lever de soleil, magnifique sur l’Océan Pacifique.

10534662_10204672513677942_1935823192066591247_n

Au Japon, les moines de pierre sont habillés de couleurs vives. Avant de prier, on s’asperge d’eau, on boit une gorgée pure comme le cristal et on frappe dans ses mains.

Le respect des ancêtres et le sentiment de communion avec les forces de l’univers et les générations passées sont les bases spirituelles du Shinto. Wikipédia

10537168_10204648978529578_7169834636895313240_n

Bien sûr, il y a aussi les quartiers branchés de Tokyo, qui sont tels qu’on les imagine, bruyants, colorés, mais avec ce supplément d’âme qui ne se retrouve qu’en allant s’immerger sur place.

Tel Shinjuku 3011_01                                                                     ou Shibuya 

10556477_10204620453256464_4821572800390673466_n

 

Mais il y a aussi le Pacifique avec ses surfers et ses plages.

2164_01

 

 

 

 

Au Japon on ne dit pas au revoir, pour ne pas froisser son interlocuteur.

Alors je vous dis arigatō gozaimaaaaaaaaaaasu !

Christèle

 

Lexique :

Shintoïsme : http://fr.wikipedia.org/wiki/Shinto%C3%AFsme

Thé matchahttp://fr.wikipedia.org/wiki/Matcha

Shibuyahttp://fr.wikipedia.org/wiki/Shibuya

Shinjukuhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Shinjuku

Onsen : http://fr.wikipedia.org/wiki/Onsen

 

Publicités

10 réflexions sur “Japan emotions

  1. merci pour ce merveilleux voyage,on s’y croirait réellement ,et tu nous sors de la tete les images d’Epinal que nous avons sur ce merveilleux pays.

    • Il faut que tu te laisses tenter à ton tour… mon père qui a voyagé dans le monde entier dit que c’est le pays le plus dépaysant du monde… et c’est vrai. J’en suis encore retournée, émerveillée… tous les sens en éveil.

  2. Merci d’avance pour ces belles photos, Na nièce vient de rentrée de 15 jours du japon, elle a beaucoup apprécié sa décoiffe comme elle dit , mais il faudrait plus d’une vie pour apprécié les subtilités de ce pays, aussi bien moderne et attaché a sa culture, le roi de la communication mais si réservé …

    Un haïku pour te remercier

    Rien ne dit
    dans le chant de la cigale
    qu’elle est près de sa fin.

    Basho

    Une pensée a méditer

    Si vous n’avez aucune relation avec la nature alors vous n’aurez pas de relation avec l’homme. Les champs, les forêts, les rivières, les arbres, toutes les merveilles et beautés de la terre, c’est la Nature. Si cela ne vous dit rien alors nous ne pourrons jamais avoir de relation les uns avec les autres.
    Krishnamurti

    • Merci !!! J’adore les haïkus et celui-ci est très beau. Là encore, il s’agit d’un art difficile. L’équilibre de la phrase sur 3 pieds, tient du miracle mathématique, de la richesse des mots et de l’esprit de celui qui les écrit.
      Une des merveilles Japonaises donc, mais c’est vrai qu’il faudrait une vie pour apprécier le Japon dans son essence profonde. Je crois que c’est ce qui m’a vraiment émerveillée : pouvoir être nourrie sans cesse de toutes les subtilités de la culture de ce pays.

      • Merci Christel pr ce voyage que Tu nous offre. J avoue etre emerveille sans meme y avoir ete. Je regrette ne pas avoir lu ce passage bien avant face a une opportunite qui m etait offerte pr une annee. Toutefois je considerau ces cieux Dans mes prochains voyages. Bien a vous . Lionel a Accra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s