Que reste-t-il du 11 septembre ?

4486120_6_18a5_carte-de-l-implantation-de-l-etat-islamique_2e8a979965b8cdbfc0765af5371f0666

11 septembre 2014, contre toute attente, une coalition d’une quarantaine de pays occidentaux et moyen-orientaux se met peu à peu en place. Est-ce à dire que le destin de l’Etat Islamique est déjà ficelé ? En tout cas il est permis de se réjouir du fait que l’Iran et les Etats-Unis trouvent enfin un terrain d’entente pour bouter le terrorisme hors de leurs frontières ou d’empêcher que leur ligne de tir ne vienne atteindre leur intégrité.

La fin du XXème siècle avec la guerre Iran-Irak, les deux guerres du Golfe, ces images d’Iraniens brûlant des drapeaux américains à Téhéran, nous avaient habitués à cet antagonisme irréconciliable de l’Occident et du Moyen-Orient.

Mais tout comme dans les temps immémoriaux, des hordes de barbares envahissant l’Europe, la coalition des forces plus mesurées pourrait bien de nouveau renverser l’Etat Islamique et ses actes sauvages (spécialisés en particulier dans la décapitation en vidéo de journalistes étrangers)

Devant une menace qui nous apparaît insurmontable, il est intéressant de se souvenir de l’évolution des frontières de l’Europe sur les 1000 dernières années. On constate que si aucune période n’est vraiment épargnée par les guerres et les exactions, tous les régimes dictatoriaux, tyranniques ou barbares, finissent par être renversés.

Alors, soutenons la coalition en cours de constitution, et tournons-nous vers le monde plutôt que vers les petites vicissitudes « administratives » de notre vieux pays d’Europe. Le monde a changé, mais l’essentiel est de rester acteur, pas spectateur.

Un blog très intéressant, signalé par l’un de nos lecteurs : http://wireed.wordpress.com/ A lire absolument, comme témoignage.

light up my mind

Towers_911-939cfOn se souvient tous de ce que l’on faisait le 11 septembre 2001, quand les avions ont percuté les tours 1 et 2 du WTC.

Le choc, d’une violence inouïe, a envahi les écrans du monde entier. Tout le monde se rappelle de ces salariés de grandes banques ou autres entreprises maîtresses du monde, en train de sauter par des fenêtres à plusieurs centaines de mètres de hauteur, vaincus par la fournaise des tours. Les avions détournés par Al-Qaïda, pleins de de kérozène hautement inflammable, ont eu raison de la supériorité de la plus grande puissance du monde.

L’Occident est devenu le terrain de jeu des terroristes. D’un coup, nous avons pris conscience que les frontières n’existaient plus. Nous nous sommes sentis plus vulnérables que jamais, en ce début de XXIème siècle, pourtant ô combien marqué par la barbarie du précédent.

Les premières comparaisons du 11 septembre tournèrent autour de…

View original post 830 mots de plus

Publicités

2 réflexions sur “Que reste-t-il du 11 septembre ?

  1. Existe-il de « bonnes » et de « mauvaises » guerres ? L’exercice pédagogique d’Obama est d’essayer, de nouveau, de montrer que seule la méthode forte, la solution ultime de la violence, pourra venir à bout du mal représenté par ces barbares d’un autre âge.
    Le seul problème est que la violence engendre la violence et le peuple Américain lui-même commence à avoir de sérieux doutes sur le bien-fondé d’une action militaire. Alors comme tout bon vendeur, Barack promet à ses concitoyens des conditions de violence modérée (une guerre plus « soft » que la précédente, sans commune mesure « of course » que celle du Viet-Nam) et rassure autour de l’aspect collectif (OTAN) et raisonné de l’action militaire. La barbarie sanguinaire est une vieille pratique, la démocratie intelligente est un récent concept ou bien un vieux rêve !
    Pendant ce temps, il est vrai que les Etats-Unis et l’Iran semblent se rapprocher. Le méga-deal cache simplement l’épuisement d’un pays islamique « qui l’a bien cherché » et qui a souffert de l’embargo comme il est difficile de l’imaginer. Avec « par dessus le marché » la pression permanente des Etats-Unis dans un jeu de « financial war » qui a coûté très cher à la monnaie iranienne, donc à son économie (dans la tourmente inflationniste, au rythme de 14% par an en moyenne).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s