Illustres inconnues

Quel est le rapport entre :
– Dual Sun, jeune pousse adepte du 2 en 1, basée à Marseille,
– McPhy Energy, rejeton drômois d’un laboratoire public grenoblois,
– Sunpartner à Aix-en-Provence, et son WYSISP (what you see is photovoltaic surface) aux multiples débouchés,
– Fermentalg, startup de Gironde d’inspiration océanique,
– Ennesys et son phytoplanction assainissant, basée aux portes de Paris ?

Est-ce leur petite taille ? C’est vrai que nous sommes bien loin des géants du CAC 40….
Est-ce leur jeune âge ? Quelques années, dix ans tout ou plus, depuis que ces entreprises (TPE ou PME) sont sorties de leurs labos et de leurs cartons, pour commencer à vendre quelque chose…
Ou encore est-ce leur caractère rebelle ? A l’image de Blablacar dont le fondateur, Frédéric Mazella, ne parle pas de relation-clients mais de « relation-membres ».

Illustres inconnus

Une chose est sûre : ne cherchez pas ces jeunes pousses françaises à la Une d’un JT, aux heures de grande écoute. Car à la télévision comme dans la presse écrite ou à la radio, on préfère les « valeurs sûres« . Univers trop conformiste. On connaît tous l’effet « tête de gondole » ou « tête d’affiche ». Alors on privilégie presque toujours les grandes entreprises et tant pis (tant mieux pour l’audimat ?) si chez elles il y a grève, si elles délocalisent à tire-larigot ou si elles ne payent presque plus d’impôt en France, optimisation fiscale oblige ! Pour le rayon « illustres inconnues », vous devrez chercher si vous souhaitez les dénicher. Bon courage et soyez patients. Sortez vite des sentiers battus à moins que vous n’ayez la chance – à la faveur d’un dérapage éditorial – en toute fin de JT (juste avant la pub) de « tomber dessus ». C’est vrai que cela change des longues minutes à traiter de la misère du monde. Cela contraste avec toutes ces guerres militaires, économiques ou sociales (voire environnementales). Avec ces illustres inconnues (il en naît tous les jours), revoilà un peu de fraîcheur créative dans un monde de brutes !

Pourquoi un tel dédain en France pour ces petites et jeunes entreprises ? Est-ce simplement le reflet de l’ignorance de la classe politique, plus motivée par sa réélection que par des idées neuves ? Ou bien est-ce notre faute, la faute de notre aveuglement, notre refus de « croire en autre chose » ? La faute à notre esprit conservateur, vieilli, raccorni avant même d’avoir été jeune ? La faute à nos vieux manuels scolaires ? A nos parents qui voulaient nous caser dans la « haute industrie/finance/administration » plutôt que dans le cambouis de l’innovation ? C’est que l’innovation rentre mal dans des cases…

Fort heureusement, l’ambiance générale ne découragera pas ces nouveaux entrepreneurs. Car ils savent ce qu’ils veulent et n’ont pas froid aux yeux. Et ils ont bien vite compris les limites du marché français. A l’image de Blablacar et son terrain de jeu européen. Ou de Mc Phy et son système de stockage de l’énergie (hydrogène) sous forme solide, qui dès sa création a mis les voiles de l’international. Symboliquement, si vous cherchez les traces d’un démonstrateur en France, il vous faudra aller… en Corse !

Tous les « business models » de ces illustres inconnues ne se valent peut-être pas. L’avenir le dira : dans quelques années, certaines inventions (panneaux solaires 2 en 1 ? micro-algues aux applications alimentaires et énergétiques ?) seront peut-être considérées comme des caprices d’ingénieurs farfelus, ou au contraire seront devenues banales, inspirant au passage des dizaines d’initiatives concurrentes…partout dans le monde.

Au final, comme le changement dérange bien avant qu’il ne rassure les esprits inquiets, souhaitons à ces illustres inconnues « bon vent ». Et rappelons-nous le poême du grillon qui aurait dit : « pour vivre heureux, vivons cachés !! »

Laurent

Publicités

2 réflexions sur “Illustres inconnues

  1. Revigorant ce commentaire ; nous n’avons pas de pétrole, mais nous avons des idées pour reprendre un slogan un peu ancien maintenant, et belle et longue vie à ces créateurs ingénieux et plein d’avenir …..

  2. Pingback: L’heure du désinvestissement | light up my mind

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s