Halte aux hommages…

2015 n’a pas été seulement l’année des attentats en France, mais également celle des hommages. Notre président à tout faire est devenu en quelques mois un pro de l’événementiel en cravate noire. Mine sombre, musique de circonstance et discours à tirer les larmes, nous n’échappons plus à l’hommage inévitable qui suit toute catastrophe.

HommageEt comme si cela ne suffisait plus, nous avons désormais les hommages commémoratifs, comme celui de Charlie Hebdo, célébré 3 jours durant, avec force plaques (avec une fôte d’orthographe), concert de Johnny et mine de papier mâché.

Nous sommes désormais en deuil permanent entre deux attentats ou tentatives d’attentats. (le Thalys, l’église de Villejuif etc…). Certes, cela nous évite de penser, même furtivement, à la refondation de l’école promise par notre président, ou à l’inversion, improbable en mathématique, de la courbe du chômage.

Mais surtout, cela maintient notre pays dans une tristesse insondable qui finit par atteindre profondément chaque citoyen, et retentir sur l’économie ainsi que sur les projets nécessaires à sa vitalité.

Si nous sommes en guerre, encore faudrait-il considérer quelques milliers de fanatiques comme une nation nous l’ayant déclarée, alors ne faudrait-il pas agir comme tel et se battre ? Nous avons besoin de relever la tête, pas de vivre dans la peur et dans les commémorations. Rappelons-nous que lors du dernier conflit mondial, toutes les plaques du souvenir ont été posées après la Libération. Et si nous faisions les choses dans l’ordre ? Nous préoccuper d’éradiquer cette menace, plutôt que de multiplier les cérémonies?

Nous avons fort à faire pour relever les défis et les menaces que posent l’Islam radical à notre société Occidentale. Nous avons besoin de toutes nos forces et de toute notre énergie. Alors avançons et gardons en notre cœur nos chagrins mais n’offrons pas à l’ennemi notre dos courbé et nos manteaux noirs ainsi que nos marches funèbres.

Un petit effort Mr Hollande : redonnez confiance au peuple !

Christèle

Publicités

3 réflexions sur “Halte aux hommages…

  1. On connaissait « diviser pour mieux régner »… Voilà pour la mouvance populo-extrémiste qui sévit un peu partout en Europe (Espagne, France, Allemagne, Pologne et on en oublie…) et dont F.H. et sa troupe essaient de se détacher. En fin de règne, faute d’imagination, on sombre juste dans le « déprimer pour mieux endormir ». Certes, le devoir de mémoire est nécessaire. Mais après, qui peut encore se laisser endormir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s