Le messianisme français : du vent ?

Parmi des pays développés et démocratiques, il y en a deux qui sortent vraiment du lot pour leur volonté durable d’exporter les valeurs de liberté, sous le blason flamboyant des Droits de l’Homme. La France, de ce côté-ci de l’Atlantique, et les Etats-Unis, de l’autre. Qu’importe l’étiquette politique du gouvernement, cela fait des années (15 ans ou plus…) que nous voulons briller sur la scène internationale, tels de nouveaux sauveurs de l’humanité, face aux « forces du mal ».

Il suffit de revoir la couverture médiatique des guerres post-coloniales au Moyen-Orient pour se rappeler toute l’ambition géopolitique de Paris ou de Washington, entre bellicisme forcené et angélisme diplomatique.

Qu’est-ce que le messianisme ? A la lettre, d’après le dictionnaire Larousse, il s’agit de la « croyance en la venue d’un libérateur ou sauveur qui mettra fin  à un ordre présent  considéré comme mauvais et instaurera un ordre nouveau dans la justice et le bonheur. » Dans le cas présent, ne faudrait-il pas, dans un soucis de contrôle qualité, exiger qu’une enquête de type Service Après-Vente soit faite dans tous ces pays que nous étions venus « libérer » ? Il serait intéressant, a minima, de demander leur avis aux habitants. Directement aux habitants du Mali, de République Centrafricaine, de Libye, d’Irak et de Syrie.

sauveur

Source : Le Monde

En tant que VRP des Droits de l’Homme, qu’est-ce qui nous interdirait de le faire ? Vous n’êtes pas convaincus ? Passons…

Toujours prompts à montrer l’exemple, les faucons de Washington (nommément Rumsfeld, Wolfowitz, Perle, sans oublier le « grand maître » Wohlstetter) ont exploité avec brio la sidérante aubaine que leur avait offert la tragédie du 11 septembre. Leur patience n’aura pas été vaine. L’heure fut venue de lancer une guerre préventive, un OVNI diplomatique (vive l’innovation et l’imagination sans limites !) en-dehors de leurs frontières, tout en menant une campagne de répression-prévention (car on ne sait plus très bien s’il s’agit plus de répression ou de prévention) via le Patriot Act. Mais à l’heure de la com triomphante, il fallait trouver un joli emballage consensuel… d’où cette idée d’un remake de la Bible, avec en vedette le Messie !

Il semblerait que les agissements de Washington aient profondément inspiré Paris, tant au niveau de la politique extérieure qu’au niveau de la répression intérieure. Les coups de boutoir du terrorisme ont ainsi motivé une attitude plutôt « anti-messianique » à l’intérieur de notre beau pays. Au point de vouloir réformer la Constitution et instaurer l’état d’urgence le plus long depuis la Guerre d’Algérie, vers une restriction de l’Etat de droit et à l’horizon, la banalisation du pouvoir arbitraire.

Retour sur la scène internationale ! Face au défilé messianique occidental, des puissances moyennes comme l’Iran, ou d’anciens empires déchus comme la Russie, un peu jaloux de tout ce ramdam, ont décidé de nous emboîter le pas. A leur tour, leurs chefs suprêmes (Khamenei et Poutine) se sont senti pousser des ailes (c’est ça aussi la démocrature 😉 et ont souhaité affirmer leur propre vision du monde. Que se passerait-il s’ils passaient également à l’acte ? Risque-t-on une saturation de Messies, qui les décrédibiliserait ?

La France, ancien leader messianique, tergiverse. Elle est simplement prise au piège de ses anciennes alliances (Etats-Unis, Arabie Saoudite), et doit négocier avec ses anciens ennemis désignés (Bachar, pour certains l’incontournable Messie de Damas) et ses nouveaux ennemis (jadis Al Qaida, actuellement les Messies de Daech, alias l’Etat Islamique…) Notre Messie est fatigué d’avoir dû si souvent retourner sa veste !

Finalement, il faut savoir relativiser la portée du messianisme français. En effet, il s’arrête net dès lors que le spectre du business, à la manière d’un épouvantail, refait surface. Il suffit qu’une vente d’armes ou qu’un gros contrat d’équipement soient en cours de discussion pour que ce messianisme se volatilise. Quand les Droits de l’Homme et l’idéal démocratique s’écrasent face aux espèces sonnantes et trébuchantes. Histoire de nous rappeler que « né de la poussière, tu redeviendras poussière » !

Laurent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s