¡ No porcharan !

C’est ainsi que s’est nommée la toute nouvelle association de défense de la localité d’Ossun, dans les Hautes Pyrénées. Il s’agit, pour les citoyens de cette commune d’un peu plus de 2000 âmes, de s’opposer à la création d’un élevage porcin de type industriel. Les habitants d’Ossun se liguent contre ce projet concentrationnaire et digne d’un mauvais film des temps modernes.

Comme l’explique la Nouvelle République des Pyrénées : « Si les habitants d’Ossun se sont si fortement mobilisés, c’est parce que ce type d’élevage est à contre-courant des attentes des citoyens et n’a plus lieu d’être dans nos communes. »

L'extension de la ferme Le Lay fait débat.

Mais les grands projets n’ont pas dit leur dernier mot, avec des soutiens haut placés, notamment du côté du très influent syndicat FNSEA. A Ossun, les arguments contre la porcherie industrielle sont nombreux. Tout d’abord l’impact environnemental : nuisances olfactives liée à la concentration des animaux et de leurs conditions de vie (de survie devrait-on dire !), pollution des sols et des eaux (le lisier et ses nombreux intrants chimiques). Sans oublier l’impact économique, vu qu’à proximité se trouve un élevage traditionnel et artisanal, qui serait menacé par l’implantation d’un géant industriel.

Le combat de ¡ No porcharan ! c’est un peu le pot de terre contre le pot de fer. Il s’agit d’une initiative citoyenne (c’est devenu à la mode), apolitique et indépendante. La mobilisation est là, alors qui sait, peut-être assistera-t-on à un nouvel « effet Dracula » ?

Laurent

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s