Etes-vous un(e) aquaboniste ?

L’aquabonisme décrit une forme de démobilisation, de manque de courage et d’énergie, s’exprimant par la célèbre formule : « à quoi bon ? »

L’aquabonisme découle d’une situation subie comme une fatalité, une issue inévitable, une perspective incontournable. A force de se poser des questions, l’aquaboniste se conforme à une sorte de sagesse populaire, en mode « après nous, le déluge ». Il s’en remet aux autres ou s’imagine, pragmatique, que son impact sur le monde n’est qu’infinitésimal. Il peut alors vivre au jour le jour, sans plus aucun état d’âme face à la marche du monde.

Dans son rapport au temps, l’aquaboniste est à rapprocher du procrastinateur, celui ou celle qui va se complaire dans le status quo, remettant à demain qui une tâche administrative jugée pénible et sans intérêt immédiat, qui un régime alimentaire plus équilibré, qui une activité physique régulière, qui d’aller voir son pire voisin pour tenter de se réconcilier…

L’aquaboniste peut-être aussi hédoniste. Dans une société où dominent les valeurs individualistes et où le sens de l’effort semble loin derrière nous, l’aquaboniste est accepté comme un marginal pas si inutile puisque, au fond, il a peut-être tout compris ! Mais à la manière de la Cigale et la Fourmi de La Fontaine, quand l’hiver fut venu… nous connaissons tous la suite.

C’est lorsque les choses viennent à se gâter, lorsque le status quo et l’oisiveté deviennent trop encombrants, que l’aquaboniste se met en mode panique. Sur son chemin, il va croiser, stupéfait, une masse galopante de fourmis, d’activistes qu’il ne manquera pas de critiquer pour leur zèle et leur conformisme. L’aquaboniste, qui digère mal le flot continu de mauvaises nouvelles de sa région, de son pays ou du monde. En fait, cela le conforte, le rendant d’autant plus passif qu’il deviendra atterré. Dès lors que l’avenir de sa communauté atteindra un point de non retour, l’aquaboniste se métamorphosera parfois en « savapétiste » !

Le savapétiste, à l’instar de l’amateur de science-fiction autoréalisatrice, restera coi face au glissement du monde, que ce soit vers toujours plus d’intelligence artificielle ou d’autres périls contemporains : risque climatique, risque identitaire, risque nucléaire, etc.

Aquabonistes et savapétistes sont peut-être de lointains descendants de quelques grands philosophes de l’Antiquité, humbles et détachés des questions matérielles. Cependant, il est encore beaucoup trop tôt pour trancher si l’aquabonisme est une sage démarche ou bien une pure folie…

Laurent

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s