Le syndrome de Stendhal

En arrivant à Florence en 1817, l’écrivain Henri Beyle, plus connu sous le pseudonyme Stendhal, écrivit : « J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »

D’après la psychiatre italienne Graziella Magherini, qui aurait recensé plus de cent cas similaires à celui de Stendhal, les visiteurs seraient plus ou moins sujets à ce type syndrome selon leur origine sociale et culturelle. Ainsi les italiens seraient quasiment « immunisés », baignant dans cette richesse artistique depuis le plus jeune âge, tandis que les touristes nord-américains seraient plutôt insensibles car trop éloignés de ces références culturelles.

Santa Croce, à Florence

Des malaises qui seraient autant lié à un choc émotionnel que conditionnés par la fatigue du voyageur, l’affluence record de visiteurs dans ce haut-lieu de la Renaissance. Si des doutes subsistent sur la réalité de ce syndrome, il n’empêche pas de se poser la question de notre rapport à l’art. Et, plus largement, à la sensibilité esthétique qui est en chacun de nous.

Sensations célestes

Ainsi, si certains seront émus aux larmes par une peinture ou une sculpture, d’autres peuvent être pris de vertige à la vue d’une cathédrale ou d’un temple hindou. D’autres encore manifeste une attirance et une sensibilité hors norme en présence d’un genre musical, d’un instrument particulier. Si nous ne sommes pas tous aussi « branchés » peinture ou beaux-arts en général, nous pouvons néanmoins apprendre ou réapprendre à nous imprégner des spectacles quotidiens que nous offrent la nature. Certes un lever de lune ou un coucher de soleil ne vont peut-être pas provoquer un malaise, mais la beauté du monde qui nous entoure vaut bien quelques épanchement émotionnels, sans doute…

Laurent

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s