N’écoutez pas vos parents

Interdit d'écouter

Ils ont vécu l’après-guerre, la reconstruction et la croissance aveugle et insouciante.
Aveuglés par tant d’avantages matériels, ils sont pour la plupart restés sourds aux remises en cause du « système ». Malgré l’alerte de la crise du pétrole relayée par quelques visionnaires (club de Rome). Alerte promptement rejetée par la pensée unique et le « politiquement correct » de l’époque.

N’espère-t-on pas une vie éternelle ? Ou que les arbres poussent jusqu’au ciel ? Ce serait tellement plus confortable que d’être contraints de tout devoir « gérer » ici bas ? Autrement dit : le changement, c’est pas pour maintenant !

Partant de là nous avons accumulé richesses matérielles et acquis sociaux avec au passage quelques hypothèques sur notre avenir (dettes en tout genre, pollutions et surexploitation de ressources finies…) Mais comment en vouloir à nos parents ? Après la guerre et les tickets de rationnement, ils ont eu « droit » à l’abondance, la facilité et le tout à bas prix. Le rêve, quoi !!

Qui continue aujourd’hui de porter un regard insouciant sur l’avenir ? Pourquoi  ne pas croire que cela durera encore ? Oui mais voilà : en incluant le passif, l’héritage de la génération d’avant nous ne pèse pas lourd. Décourageant parfois, écrasant si on scrute la génération « Y ».

N’écoutez pas vos parents, ils ne comprennent pas la fin de la croissance, ne perçoivent pas la différence entre richesse et prospérité, entre PIB et BIB. La preuve ? Ils ont maintenu au pouvoir, 30 ans durant, la même alternance politique quasiment incapable de réformer quoi que ce soit . A quelques exceptions près, ils sont massivement restés dépendants de la centralisation du pouvoir, aveuglés par la propagande quotidienne. Politiquement, hormis quelques marginaux, ils sont restés attachés, malgré leur grogne et leurs frustrations électorales, à la classique opposition gauche-droite.

Dans un grand coup de vent de libéralisation (économique, sociale) Internet a débarqué dans leur vie sans prévenir. Quel choc pour les anciennes générations ! Le Net redistribue l’information et le pouvoir. Il permet de rapprocher la base (souvent jeune) face aux pouvoirs détenus par les « seniors ». Internet fait peur aux uns et fait rêver les autres.

Que reste-t-il du rôle des parents ? Ont-ils gardé et cultivé la sagesse qu’on attendait d’eux ? Peuvent-ils éclairer, par leur vécu personnel, les générations futures ? Ou doivent-ils rapidement passer le flambeau ?

Laurent

Publicités

10 réflexions sur “N’écoutez pas vos parents

  1. Pingback: Oh confort, mon bon confort… | light up my mind

  2. Pingback: Victimes consentantes et anthropocentrisme | light up my mind

  3. Pingback: Tous prédateurs | light up my mind

  4. Pingback: Altruisme vs Egoïsme, qui va gagner ? | light up my mind

  5. Pingback: De la Confluence à la Convergence | light up my mind

  6. Pingback: Czesc Polonia | light up my mind

  7. Pingback: Interview (exclusive) du Père Noël | light up my mind

  8. Pingback: Moutons de panurge ? | light up my mind

  9. Pingback: Pour une Europe qui gagne | light up my mind

  10. Pingback: L’Occident est-il un Accident ? | light up my mind

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s